Représentativité patronale : Le poids du nombre

Représentativité patronale : la CPME confirme sa place de 2e organisation patronale française

Communiqué de presse du 27/04/2017

 

Les résultats de la première mesure de l’audience de la représentativité patronale jamais réalisée, viennent de tomber : la Confédération des PME représente plus d’un tiers (34,54%) des entreprises françaises adhérentes à une organisation patronale, et réunit plus du quart (25 %) des salariés du secteur marchand.

 

Le paysage patronal français n’est donc pas bouleversé par cette première mesure de la représentativité patronale. Le MEDEF, quoiqu’à la traîne sur le nombre d’entreprises adhérentes (29,41%) bénéficie logiquement d’un mode de calcul très avantageux pour les grandes entreprises et reste majoritaire en nombre de salariés. L’UPA rebaptisée U2P avec le renfort de l’UNAPL, et ce de manière plus que contestable par rapport aux textes en vigueur, réunit quasiment le même nombre d’entreprises que la CPME mais se fait largement distancer sur le nombre de salariés (4,22%).

 

Le résultat est là. En tenant compte des pondérations légales (70/30) la CPME est jugée représentative à 27,89 %, le MEDEF à 58,37 % et l’U2P à 13,74%.

 

La CPME confirme donc sa place de 2e organisation patronale française.

 

Vous aimerez aussi

article-image
Fiscalité , Social

Droit à l’erreur : une louable intention

Communiqué du 27/11/17

Le projet de Loi pour « un État au service d’une société de Confiance » devrait être présenté le 29 novembre. Sur le principe, la Confédération des PME approuve sans réserve la volonté affichée…