Sur le département, les entreprises jouent collectif !

cgpme95-collectif

Les valeurs et objectifs qui guident notre action :

  • Nous défendons les intérêts des patrons de PME/TPE du Val d’Oise et de leurs dirigeant*

L’objectif est d’obtenir les conditions d’un environnement plus favorable à la survie et au développement de nos PME/TPE

  • Nous défendons et valorisons l’audace d’entreprise, l’innovation, mais également le sens des responsabilités

Nous voulons mettre en avant les femmes et les hommes qui s’engagent, prennent des risques et font ainsi l’activité donc l’emploi

  • L’Homme doit rester au cœur de toutes les activités économiques

La devise de la CPME est « notre valeur ajoutée, c’est l’Homme ». Le plaisir de développer passe aussi par le plaisir du travail en équipe. Cela implique nécessairement le respect des collaborateurs qui s’engagent avec nous.

Concrètement, les objectifs de notre action sur le département :

  • Nous défendons les intérêts des TPE/PME

Des entrepreneurs du département occupent des mandats pour « parler PME » et rappeler en permanence la réalité du terrain (CPAM /  CAF / CRAMIF / TASS / Chambre de Commerce et d’Industrie / Chambre de Métiers et de l’Artisanat / Conseils de Prud’hommes / Commission départementale des impôts directs et des taxes sur le CA / URSSAF / ….)

  • L’accès à l’information étant le talon d’Achille des petites structures, nous favorisons les rencontres, les échanges et la solidarité entre pairs

A travers nos diverses manifestations (réunions thématiques, déjeuners des entrepreneurs, « Université des Entrepreneurs », salons) et nos communications.

  • Nous soutenons les entreprises locales face à leurs difficultés. Nous dispensons conseil et assistance pour ne pas laisser les dirigeants seuls face à leurs difficultés quotidiennes

C’est le service de « soutien syndical », des réponses pratiques, des mises en relation avec des experts, de l’accompagnement.

* « Qui est PME ? Celui qui engage dans son entreprise tout son avoir financier, celui qui exerce des fonctions réelles et uniques de responsabilité de gestion, celui qui met en jeu son savoir, en cas d’échec, son honneur, celui qui, selon cette définition, fait partie du patronat réel, quelque soit la taille ou la forme juridique de son entreprise.»             Léon Gingembre, fondateur de la CGPME

Leave a Comment

Your email address will not be published.