Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Live des Prud'hommes : une décision en faveur du chef d'entreprise

Live des Prud'hommes : une décision en faveur du chef d'entreprise

Le Conseil de prud’hommes de Montmorency a été saisi par une salariée de demandes tout à fait d’actualité. La demanderesse sollicitait la requalification de sa démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse et la condamnation de l’entreprise à lui payer des dommages et intérêts pour :

  • Atteinte à la vie privée,
  • Harcèlement moral,
  • Harcèlement sexuel,
  • Non-respect de l’obligation de sécurité de résultat.

Elle a été déboutée car en matière de requalification de démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse, la charge de la preuve pèse sur le demandeur, et si un doute subsiste il profite à l’employeur.

L’employeur avait fait des remarques sur son travail à cette salariée qui n’a pas hésité à l’accuser d’actes relevant du droit pénal.

La salariée ne produisait qu’une attestation d’une collègue, qui a démissionné pour la rejoindre chez son nouvel employeur et dont enfin le profil Facebook laissait supposer d’une certaine légèreté.

En outre la demanderesse avait passé, peu de temps avant ses accusations, une visite médicale auprès de la médecine du travail et avait été déclarée apte.

Enfin l’employeur a réuni beaucoup d’attestations de salariés récusant les accusations de la demanderesse.

Dossier traité par notre adhérent le CABINET SOCIALEX basé à Cergy.

Merci d'avoir partagé le travail mené au quotidien par nos mandataires au sein du Conseil des Prud'hommes.

Consultez également
FONDS RESILIENCE : 100 millions d'euros<br />
pour aider les entreprises !

FONDS RESILIENCE : 100 millions d'euros
pour aider les entreprises !

Le Fonds Résilience, mis en place par la Région Île-de-France, la Banque des Territoires et les...

26 juin 2020
Transition écologique et TPE-PME

Transition écologique et TPE-PME

Mardi 23 juin, François Asselin et Guillaume de Bodard se sont entretenus avec Brune Poirson,...

25 juin 2020
Protocole national de déconfinement : pas assez loin, pas assez vite

Protocole national de déconfinement : pas assez loin, pas assez vite

Le projet de nouveau protocole national de déconfinement dévoilé ce jour par Les Echos, alors...

23 juin 2020
Convention citoyenne pour le climat

Convention citoyenne pour le climat

Les TPE-PME attendent des mesures réalistes leur permettant de contribuer à la transition...

22 juin 2020
Abandon des protocoles sanitaires

Abandon des protocoles sanitaires

La CPME réclame l’abandon des protocoles sanitaires dans les entreprises, le 10 juillet...

18 juin 2020
Les loyers commerciaux, accélérateurs de faillites ?

Les loyers commerciaux, accélérateurs de faillites ?

Les pouvoirs publics ont mis en place de multiples dispositifs d’appui et de soutien aux...

16 juin 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus